Quneitra

Le dimanche 10 avril, nous sommes allés avec Carlo et Antonio (italien et espagnol) visiter la ville de Quneitra. L’énorme regret c’est d’avoir choisi ce jour-là puisque même s’il faisait un temps magnifique à Damas, il pleuvait à Quneitra. Pour expliquer rapidement, Quneitra était la plus grosse ville de la région du Golan, région occupée par Israël depuis la guerre de 1967 mais dont la ville de Quneitra et quelques autres ont été récupérées lors de la guerre de 1973.

La ville a délibérément été laissée comme telle après avoir été récupérée en 1974. Selon les autorités syriennes et l’ONU, la ville aurait été détruite entre 1973 et 1974, juste avant le retrait israélien.

Ici l’ancien hôpital de la ville criblé de balles. La visite de cette ville fantôme fait un effet bizarre. Cela m’a beaucoup rappelé la visite des anciens bâtiments de la STASI ou d’un ancien camp de concentration en Allemagne. On se trouve dans ce genre d’endroit où il y a eu de la vie mais qui a été laissé en tant que tel depuis 40 ans, la présence de l’ONU dans une zone tampon entre les deux pays… plus le temps pluvieux et nuageux, ça fait un peu froid dans le dos.

Ici l’intérieur de l’hôpital.

Et ici Antonio devant une maison qui semble avoir été dynamitée.

Publicités

A propos kevinensyrie

Les aventures d'un étudiant français exilé à Damas pendant un an.
Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s